Récits du 6 juin

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Amateur

Récits du 6 juinPour la énième fois, je venais sur ce site de cul à la recherche je ne savais quoi. Il y avait tant de belles filles. Certaines étaient plus enclines que d’autres à vouloir me parler en dehors du site mais je n’arrivais pas à me décider. Un jour, je suis tombé sur une de ces filles vraiment classes avec bas et porte-jarretelles, une veste longue servant de robe. Quand elle a écarté les cuisses, j’ai pu voir qu’elle n’avait pas mis de culotte et qu’elle avait gardé ses poils contrairement à toutes les autres filles.J’ai engagé la conversation. La femme semblait être nouvelle dans ce jeu. Elle a quand même fini par trouver comment m’inviter à un chat privé et nous avons pu converser tranquillement.Elle m’attirait vraiment et plusieurs fois, je lui ai dit le pays et la ville où j’habitais mais elle a refusé de me répondre. Ce qui me plaisait aussi était qu’elle m’avait dit qu’elle n’avait ni tatouage ni piercing contrairement à la plupart des autres filles.J’ai fini par lui demander pourquoi elle faisait ce job et elle m’a répondu qu’elle a une copine qui fait ça pour l’argent mais qu’elle, ça ne l’intéresse pas puis elle a ajouté qu’elle lui donnera tous ses gains.Ça voulait dire qu’elle n’avait pas besoin d’argent ce qu’elle m’a confirmé en me disant que ça l’amuse de faire ce job. C’était la première fois que je lisais ça sur ce site.On s’est parlé plusieurs fois par la suite et j’ai quand même réussi à la convaincre de m’avouer qu’elle n’habitait pas très loin de chez moi. A peine deux cents kiomètres. J’ai réussi à lui faire accepter un rendez-vous et trois semaines plus tard, on s’est retrouvés à mi-chemin.Je dois avouer qu’en vrai elle me plaisait encore plus. Nous avons dîné ensemble. Elle a fini par me dire que je lui plais mais elle a tout de suite ajouté qu’elle a besoin de vérifier quelque chose.- On prend une chambre, a encore ajouté la femme ? J’aimerai bien savoir si on s’accorde !Nous avions tous les deux une bague à l’annulaire et nous l’avons retourné pour faire croire que nous sommes un couple puis nous avons pris une chambre dans un des hôtels.- On fait comment, m’a encore demandé la femme ? J’aime être prise en levrette ! Ça te va ?Ça m’allait et nous nous sommes déshabillés et comme je bandais déjà, elle m’a dit de mettre une capote et comme je n’en n’avais pas, elle en a sorti une boîte de son sac à main et elle m’en a enfilé une. Après ça, je l’ai enfourchée.- Les seins ! N’oublie pas les seins, m’a-t-elle demandé !Je la tenais par les hanches et je ne les lâchais que pour toucher sa poitrine et sa main accompagnait ma main.- Oh, c’est bon ! Tu es doué, a fini par me dire la femme ! Tu sais te servir d’une femme !J’ai continué à la baiser et elle a fini par me dire de continuer avant de me dire de ralentir pour que ça dure. C’était comme une vitesse de croisière. Je n’avais connu de femme aussi docile. J’ai fini par lui demander si je peux l’enculer.- Si tu veux, m’a répondu la femme !Je m’attendais à ce qu’elle y soit habituée mais son anus était ferme. Je me suis enfoncé et j’ai commencé à limer.- Hum ! Oui, c’est bien ! Ça me plait, m’a soudain avoué la femme canlı bahis !J’en ai profité pour lui dire que je voudrais bien la prendre entre les seins et elle a bien voulu et elle s’est allongée sur le dos et je lui suis monté dessus pour glisser ma bite entre ses seins. Elle les pressait l’un contre l’autre. Je pouvais voir le bout de ma bite sortir et disparaître et frotter sur son cou puis j’ai essayé d’en mettre le bout dans sa bouche. La femme a commencé par serrer les dents mis j’ai fini par y arriver et je l’ai baisée en bouche jusqu’à ce que je jouisse dedans sans le vouloir.Après s’être rincé la bouche, la femme est revenue me retrouver sur le lit et j’ai pu jouer avec ses seins pendant qu’elle s’amusait avec ma bite puis quand j’ai bandé, elle s’est assise sur moi pour s’empaler et c’est elle qui m’a fait l’amour mais elle m’a fait jouir en me branlant.J’avais déjà donné deux fois de ma semence et j’avais sommeil. La femme m’a laissé dormir mais en me réveillant un peu plus tard, je me suis rendu compte qu’elle se masturbait. Oh, discrètement. Elle contrôlait son souffle et ses mouvements puis elle a joui tout aussi discrètement. Le lendemain matin, quand je me suis réveillé, elle faisait sa toilette puis elle s’est rhabillée. Je lui ai demandé quand j’allais la revoir. Elle ne savait pas trop et elle m’a dit de la contacter sur le site. Je l’ai raccompagnée à sa voiture et avant de repartir, elle m’a avoué qu’elle avait pas mal de soupirants à vérifier et je lui ai demandé si j’ai une chance. Elle ne savait pas trop. J’ai continué à aller sur le site. Deux mois plus tard, la femme est réapparu. Je me suis branché. Elle m’a dit qu’elle a une bonne nouvelle pour moi même si je ne suis que deuxième car le premier est déjà marié.- Tu es d’accord pour qu’on se marie, m’a encore demandé la femme ? Ne me déçois pas !Bien sûr que j’étais d’accord. Elle a bien voulu me donner son adresse et pendant le week-end de Pâques, nous avons baisé ensemble. La week-end suivant, elle est venue chez moi et nous avons fait la même chose puis nous avons décidé de passer devant le maire.Avant de passer devant le maire, elle m’a dit que j’ai compris qu’elle aime le sexe et elle a ajouté que je ne dois pas la décevoir.- Ce que j’aime, c’est la surprise, a ajouté ma fiancée et c’est parce que tu as voulu m’enculer que je t’ai choisi !Une fois mariés, nous sommes partis en voyage de noces. Une fois à l’hôtel, ma femme m’a suggéré de lui demander quelque chose.- Ne mets pas de soutif et encore moins de culotte sous tes vêtements !Elle m’a donné son accord et quand nous sommes sortis de la chambre, ma femme m’a dit que je vais pouvoir la tripoter et j’en ai profité.Il ne faisait pas très beau et nous avons marché le long de la plage et mon épouse m’a dit qu’elle a besoin que je la baise. Nous sommes allés nous cacher sous une tente et nous avons baisé puis elle m’a dit que c’est dommage que personne ne nous regarde. J’ai blêmi.- Ça doit être excitant qu’on nous regarde pendant qu’on baise, m’a précisé mon épouse !Je lui ai répondu que ça me couperait les moyens et ma femme m’a demandé comment je peux savoir ça bahis siteleri tant que je n’ai pas essayé. A table, je lui ai demandé si elle voudrait que ce soit des hommes ou des femmes qui nous regardent. J’en tremblais de frayeur de lui dire ça.- Il y a une chose qu’il faut que je t’avoue m’a encore dit mon épouse, si j’ai baisé avec plein d’hommes, j’ai aussi baisé avec plein de femmes, pour le plaisir.- Pour le plaisir, lui ai-je demandé, incrédule ?- Oh, mon chéri, il va falloir que tu t’habitues à mes caprices.Deux femmes sont venues s’asseoir dîner à la table juste à côté de la nôtre. J’aurais parié que c’étaient deux sœurs. A la fin du repas, ma femme est allé les voir et elle les invitées à venir nous rejoindre dans notre chambre pour une petite fête. Elle a aussi ajouté que c’est notre voyage de noces et les deux femmes ont accepté. Sur les dix heures du soir, nous sommes allés nous coucher. Moi, ce que je voulais, c’était accomplir mon devoir conjugal mais on a sonné à notre porte. J’ai ouvert. C’était les deux femmes du restaurant. Elles sont entrées. On leur a servi à boire.- Mon mari a envie de faire l’amour devant du monde, leur a alors dit mon épouse !- Moi, je suis d’accord pour regarder, lui a répondu la première !- Chérie, tu pourrais me demander mon avis, lui a répondu la seconde !- Vous êtes ensemble, leur a demandé mon épouse ?- Oui, nous sommes lesbiennes, a confirmé la première, mais mon épouse n’a pas le courage de faire son coming out ! Ce que je voudrais, c’est qu’on se marie ensemble et qu’elle me fasse un bébé !- Déshabille-toi, m’a lancé mon épouse ! Ça va vous plaire parce que mon mari a plein d’idées, a ajouté ma femme pour les deux gouines !Je l’ai d’abord prise dans la bouche puis dans la chatte avant de l’enculer puis c’est elle qui s’est dévouée jusqu’à ce que je ne tienne plus et j’ai joui sur sa poitrine. Les deux femmes s’étaient contentées de nous regarder puis elle ont fait leur numéro de lesbiennes.- Non, a fait la brune quand j’ai posé la main sur ses hanches !- Allez-y, ça ne lui fera pas de mal, m’a alors dit sa copine !Alors, j’ai saisi les hanches et je me suis enfoncé alternativement dans les deux trous puis mon épouse nous a rejoints et nous avons fait l’amour à quatre.- C’est ça qui te plaît, chérie, m’a lancé mon épouse avant de plonger à nouveau entre les cuisses de je ne sais plus laquelle des deux femmes ?Je crois que je me suis endormi le premier mais je me suis réveillé à chaque fois qu’on m’a sucé la bite. Le lendemain matin, j’étais seule avec mon épouse.- Et les deux filles, lui ai-je demandé ?- Pourquoi, tu veux qu’on recommence, m’a demandé mon épouse ?Je n’ai pas insisté et nous avons baisé jusqu’au jeudi puis elle a eu ses règles. J’ai espéré pouvoir continuer par la branlette mais ça n’est pas arrivé. Nous sommes rentrés.J’étais seul à la maison quand le téléphone a sonné. – Allo ! C’est Constance, m’a fait la voix féminine ! Tu te souviens de moi ?J’avais un vague souvenir.- La nuit à l’hôtel avec toi et ta copine ?- Oui, c’est ça ! Alors, tu te souviens de moi !Elle s’est mise à me parler de son ménage. Je lui ai demandé si elle bahis şirketleri aime vraiment la chatte.- J’ai toujours aimé ça, m’a répondu la femme et je peux même te dire que j’ai commencé tôt !- Ah bon !- Je faisais ça avec mes meilleures copines, a continué la fille ! Ne me demande pas quand !Je ne lui ai pas demandé. Mon épouse venait de rentrer et j’ai raccroché non sans avoir donné un rendez-vous téléphonique à Constance.Quelques jours plus tard, je l’ai rappelée et j’ai commencé par lui demander comment elle a recontré son amie.- Ah, oui, ça, il faut que je t’explique, m’a répondu la femme ! En fait, je l’ai trouvée sur un site de cul !-Un site de cul, c’est pour les hommes, lui ai-je répondu !- Qu’est-ce que tu es bête ! Moi aussi, j’y ai travaillé !- Ah bon !- Oui, j’avais besoin d’argent pour payer mes études et mon père était au chômage ! J’avais entendu parler d’un site par des copines. Je me suis renseigné et j’ai envoyé une demande et j’ai été acceptée. Je me souviens encore de la femme qui m’a embauchée et qui m’a fait signer mon contrat. Elle m’a expliqué ce que je devrais faire puis elle m’a donné rendez-vous pour le lendemain.Jusque là, je n’avais jamais eu qu’un copain et j’avais baisé avec lui quelques fois mais je ne sais pas pourquoi, j’avais pensé que ce n’était pas mon truc ! Tu ne peux pas imaginer comme j’avais le trac le lendemain ! Il y avait une cinquantaine de boxes et dans chacun une fille qui était à moitié nue et la plupart se masturbaient. Je m’étais déjà masturbée en cachette et je n’imaginais pas que je serais capable de le faire en public.Je me suis installée dans mon box et j’ai rempli mon CV et je ne sais pas pourquoi j’ai répondu au questionnaire que j’étais intéressée par les femmes. Ça n’a pas empêché les hommes de me contacter et de m’insulter mais certains d’eux étaient vraiment gentil. Il y avait aussi les femmes qui me branchaient et qui me payaient pour que je me déshabille et que je me masturbe en public. Au bout d’un moment, je me suis aperçue que je faisais tout de travers et que tout le monde pouvait me voir mais ce jour-là je n’ai pas trouvé comment faire autrement. A la fin de mon service, je suis rentrée chez mes parents et je me suis demandé comment j’avais pu faire ça. J’avais aussi le souvenir de ceux qui avaient été gentils avec moi même s’ils m’avaient demandé de me masturber devant eux.- Ça t’intérsse vraiment, m’a demandé la femme ?- Bien sûr que oui !- Alors, dis-moi quand on peut recommencer, a demandé la femme ?Je lui ai donné un nouveau rendez-vous mais avant de raccrocher, je lui ai demandé si ça la dérange que je me branle en pensant à elle.- A ce point-là, m’a répondu la femme en éclatant de rire !J’en étais là parce que je commençais à me lasser de mon épouse.Quand Constance m’a rappelé, elle a continué son récit. Qu’elle avait de moins en moins honte de continuer à faire son job et que ça lui plaisait même puis elle m’a avoué que sa copine d’aujourd’hui l’a débauchée. Que de toute façon, elle avait fait ses deux mois. Elle a continué en me demandant si je veux l’engrosser.Je lui ai répondu que si je lui fait un enfant, je la veux elle aussi. Elle m’a répondu un mois plus tard qu’elle est d’accord et j’ai entamé une procédure de divorce. Bon, j’ai une nouvelle femme et elle aime bien s’amuser en dehors de notre couple avec des femmes mais je veux bien.

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Bir cevap yazın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir