La nouvelle donne

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

La nouvelle donneAprès cette divine aventure en trio avec notre jeune voisin, nous avons commencé à évoquer notre “nouvelle” sexualité de couple.L’avenir s’annonçait radieux, j’étais personnellement toute émoustillée de pouvoir vivre de nouvelles aventures débridées avec mon mari dont la bisexualité était enfin consommée et assumée.C’est malheureusement à ce moment-là qu’il eut des problèmes de santé.Il se levait plusieurs fois la nuit pour uriner 3 gouttes, bandait de plus en plus mou et était continuellement fatigué.Son médecin n’eut qu’un seul diagnostic : prostate. Traitement, opération et convalescence obligée.Nous avons donc traversé une période étrange, mon mari à la maison, Loïc parti en Suède faire son Erasmus et moi en pleine forme.J’étais bien résolue à rester abstinente le temps que mon mari soit définitivement guéri, mais vexé par son impuissance, c’est lui qui prit les devants.”Tu es en pleine santé Loulou, va t’amuser sans moi, je ne sais pas dans combien de temps mon énergie sexuelle va revenir””Non, non, ça ne me dérange pas de t’attendre, je peux me masturber…et puis tu ne m’as jamais autant léchée qu’en ce moment, j’en profite !””Tu es sûre que tu ne préfèrerais pas une ou plusieurs grosses bites ? Je peux t’en trouver…””Tu ferais ça ?””Bien sûr, qu’est-ce que je ne ferais pas pour ma belle petite salope de femme !”C’était effectivement à réfléchir…” Je pourrais t’accompagner…et faire des reportages””Ça te ferait plaisir, chéri, de me regarder me faire baiser ?””Ça pourrait même m’exciter….”Je restais perplexe devant cette nouvelle donne. A la fois désolée pour lui et ses soucis du moment, à la fois tentée par ce qu’il me proposait.Étant à la maison toute la journée, il passa alors des heures sur les sites de rencontre pour sélectionner de beaux mâles bien montés, les alléchant en leur envoyant les photos et les vidéos que nous avons diffusées sur notre profil Xhamster, en leur donnant des liens vers mon intimité, en leur vantant mes talents de suceuse notamment. La petite vidéo “Branle toi dans ma bouche” commençait à attirer les hommes en rut, ainsi que les photos de mon cul offert.Je m’étais réfugiée dans l’écriture érotique de mes souvenirs en le laissant faire. Un jour que j’étais partie seule à Bordeaux faire les grands magasins, il m’envoya ce sms :” N’oublie pas d’acheter de la lingerie, tu as rdv ce soir…”C’était donc le jour j. Cette annonce bursa escort m’excita immédiatement. Je courus dans des magasins spécialisés pour essayer de la lingerie. Je me rendis compte que pour la première fois j’étais attirée comme un aimant par les articles un peu sm : cuir, vinyle, menottes.Puisque mon mari voulait m’offrir en pâture, j’allais jouer le jeu à fond !De retour au foyer je me rendis compte que la chambre avait été rangée, nettoyée, des petites bougies avaient été installée ainsi qu’une caméra sur pied. Notre grand lit en fer forgé déplacé au milieu de la pièce. Mon mari avait sorti notre boite de jouets pour adultes, bandeaux, masques, godes, plugs, vibros…et l’avait posée ouverte au pied du lit. Un petit mot à l’intérieur m’indiquait la marche à suivre.”A 20h je veux que tu sois à quatre pattes sur le lit avec ton masque et un plug dans l’anus”Quelle autorité ! J’obéis volontiers, surexcitée par ce jeu de rôle qui faisait de moi une proie au désir des hommes.J’enfilais une lingerie bien provocante, avec un body résille fendu, mon masque, le plug dans l’anus et me mis en position.20hLa porte de la chambre s’ouvre presque en silence. J’entends le clic de la caméra. Les pas s’éloignent et sortent de la pièce.”Vous pouvez y aller, ma femme est prête…”Oui, je suis prête ! Je sens déjà l’odeur de mon sexe qui diffuse sa mouille. Le mystère de la situation me rend folle de désir. Je me sens offerte comme un cadeau de Noël, prête à tout, je tends déjà bien mes fesses.3 hommes entrent, que je ne connais pas. 2 bruns typés méditerranéens et un black.Ils se déshabillent prestement, libérant des gros sexes en demi érection. Mon mari n’a pas fait les choses à moitié ! Ils sont tous bien mieux montés que lui…Il va s’assoir dans le fauteuil, avec un cognac.”Elle vous plait ma bourgeoise ?””Ouais !!!!””Alors baisez la bien fort, elle ne mérite que ça !!Quel pervers, il se régale d’avance…Ils se rapprochent. Une main se pose sur ma chatte, une autre sur ma tête et déjà une première queue vient forcer ma bouche. Elle est énorme, je l’accueille avec beaucoup de salive alors qu’une deuxième m’introduit par la chatte en suivant, me remplit complètement. Le troisième entreprend de déchirer consciencieusement mon body résille à 50 euros en moins de dix secondes. Il n’y a pas eu de round d’observation, ils sont déjà deux en moi et me baisent par chaque extrémité.”Attachez-la bursa escort bayan !”Le troisième s’y colle. Avec des liens il fixe mes mains à la tête de lit, fortement.Il en profite pour me fourrer sa bite en bouche entre les barreaux. Il est énorme lui aussi. Sa queue est encore plus longue et plus épaisse que les deux autres. Il est très poilu, ça m’excite beaucoup.Le black s’est repositionné pour continuer à me sauter, sa grosse queue me donne énormément de plaisir, me fait sucer l’autre avec gourmandise. Il se branle carrément avec ma bouche, fait aller et venir mon crâne sur son chibre avec ses deux mains puissantes”Mais quelle pute ta femme !!”Oui je me sens pute ! J’aime être l’objet de leur perversion.Le black joue avec mon plug en me baisant, il le fait tourner, sortir, rentrer. J’ai déjà une folle envie d’être sodomisée !Mon mari le sait par coeur…”Réclame, ma chérie….””Enculez moi !””PLUS FORT !””ENCULEZ MOI, DEFONCEZ MOI LE CUL !!!!!”J’ai l’anus complètement dilaté par la grosse boule du plug qu’on m’arrache d’un coup. Mmmm…..que c’est bon…Je sens une forme dure et froide se présenter à mon cul. C’est notre gode xxl, le John Leslie ! Le black m’enfile toujours, tout en faisant entrer, non sans peine, le gros gode dans mon anus. Pour l’aider je pousse, comme pour faire, et je sens la grosse tête passer mon sphincter avec autorité. Celui qui me baise la bouche prend les choses en main, m’enfonce le gode en entier dans l’anus et libère son pote qui en profite pour m’enfiler plus fort.J’étouffe un cri et dégouline de mouille en sentant les deux sexes se frotter dans mon intimité, par la petite paroi entre ma chatte et mon anus.Je suis une chienne, je n’ai plus que la conscience de mes orifices remplis qui me donnent du plaisir.On change de position. Le plus poilu vient s’installer sous moi et m’assoit littéralement sur sa queue, me fait sauter. Le troisième vient prendre sa place dans ma bouche pendant que le black retire le gode de mon cul pour y fourrer aussitôt sa grosse bite. Son gland est massif, déchire mes entrailles sans aucune retenue.Les trois sont en moi, déchainés, je m’accroche aux barreaux du lit pour subir leurs assauts.Je jouis une première fois en frottant autant que possible mon clito sur le pubis poilu de mon homme sandwich du dessous pendant la double pénétration.Mes gémissements de jouissance déclenchent l’éjaculation de celui escort bursa qui envahit ma bouche. Il est allé au plus loin pour se soulager dans ma gorge, m’obligeant à tout avaler. Sa décharge est longue, puissante, mes amygdales baignent dans le sperme dont le goût fait monter un deuxième orgasme aussi fort que le premier.Je suis soulevée de terre, une poupée de chair en apesanteur, au service de ces chiens affamés. J’ai l’impression de m’évanouir tellement le plaisir est intense, continu. Mon cul est en feu, défoncé de toute part alors que la queue qui s’est vidée ramollit à peine dans ma bouche.Encore quelques minutes de chevauchée impitoyable et les deux sortent de mes trous et viennent se placer devant mon visage, leurs gros sexes en main. Il dégagent le premier qui s’attarde dans ma bouche.”Réclame, comme dans la vidéo…”Je comprends.”Branlez vous dans ma bouche !”Les deux énormes queues tentent de forcer mes lèvres ensemble, m’obligeant à une double pipe infernale. Ma bouche se déforme pour laisser pénétrer les deux glands congestionnés. Je reconnais l’odeur de ma chatte et de mon anus, ça m’excite. J’aimerais pouvoir me caresser pour jouir encore mais les liens sont solidement fixés. Une première queue explose sur ma langue, par giclées multiples. Il n’a pas fini d’éjaculer que le deuxième gland m’envoie aussi la purée. Je n’aurais pas eu plus de sperme dans la bouche si j’avais sucé un cheval ! J’ai l’impression d’en avaler un verre entier, de boire à la bouteille. Mon dieu que j’aime quand les hommes se soulagent dans ma bouche ! Je sens mon ventre se remplir, plus j’avale plus y en a de nouveau.On dirait qu’ils ont gardé les couilles pleines plusieurs jours pour me gâter.Ils me font nettoyer leurs queues jusqu’au bout.”Quel sac à foutre ta femme !”Leurs mots m’excitent. J’en veux encore !”Allez les gars c’est bon pour ce soir. Je vous rappellerai”Mince, ils se barrent…Mon mari vient me détacher, m’embrasse tendrement tandis qu’il défait mes liens. Dès qu’il libère mes mains je commence à me masturber nerveusement, me jetant sur mon clito pour m’offrir une dernière jouissance, enfin allongée sur le lit.Mon mari bande comme un turc, je ne l’ai pas vu aussi dur depuis des semaines ! Il s’approche de mon visage pour lâcher sa semence chaude sur mes lèvres. La sensation de ses giclées me fait partir en orgasme, il étale son foutre sur mon visage, introduit son gland dans ma bouche pendant que mes deux mains frénétiques achèvent ma jouissance, me faisant me cambrer comme secouée par un courant électrique. Je tête ses dernières gouttes, heureuse, comblée…avec l’impression d’être entrée dans une nouvelle ère…

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Bir cevap yazın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir